Actualités Paris

RER C, votez pour votre décor préféré.


Le RER C fête ses 30 ans avec la SNCF et le STIF qui invitent les voyageurs à s’exprimer sur le choix des futurs décors par vote entre 3 choix, ci-dessous, d’ici le 16 octobre 2009.

  • envoyer l'article par mail envoyer par mail

Première en ïle de France (la région Aquitaine a déjà voté) les deux opérateurs laissent voter les usagers.

"Certains voyageurs passent plus de temps dans le RER que dans leur canapé, il est normal qu’ils aient leur mot à dire", commente-t-on au siège du Transilien.

Tous les franciliens sont invités à s’exprimer sur le choix du décor intérieur des rames à partir de trois options de tissus de sièges proposées par l’agence TBWA.

Jusqu’au 16 octobre, les voyageurs, les usagers de la ligne C, bien sûr, mais plus largement tous les Franciliens, sont donc invités à exprimer leurs préférences concernant les tissus des sièges, l’ambiance intérieur parois, sols, mise en lumière.

Au final, les voyageurs se retrouvent donc avec trois choix de décors possibles pour habiller les sièges, les murs et les plafonds :

- le motif "Végétal", "inspiré d’une tombé de lierre"

- le motif "Horizon" à rayures

- le motif "Variation" conçu comme "une ponctuation colorielle, vibrante et dynamique".

Les teintes retenues sont toutes acidulées : rose, violet, gris et vert. Pour les parois, la SNCF envige de retracer l’histoire de la ligne. depuis 1979.

Des vidéos présentant des visualisations en 3D du futur train ont été mises en ligne sur le site Internet du Transilien, pour illustrer les propositions.

La première rame sous le nouveau look est prévue pour 2010.

Votre choix du futur RER C : votez

*******************************************************

A noter : Le STIF, syndicat des transports en Ile-de-France, vous donne la parole dès le 7 septembre sur vos déplacements en région francilienne. Un questionnaire - et des prix à gagner - sont disponibles sur le site www.pduif.fr


Pour être informé de nos dernières actualités inscrivez-vous gratuitement à notre "Lettre d'information Paris "



vendredi 9 octobre 2009